|  Accueil annuaire >  Titres et distinctions
La Chambre de métiers et de l’artisanat a pour mission de reconnaitre la qualité des professionnels et d’attribuer des Titres : « Artisan en son métier » et « Maître artisan en son métier ». Ils peuvent être obtenus par les chefs d’entreprise artisanale qui en font la demande auprès de la CMA-NC. Les Titres sont attribués par la Commission des qualifications après examen du dossier et des justificatifs transmis par le professionnel. Ils reposent sur la qualification du dirigeant et sur son expérience. Les Titres bénéficient de logos facilement reconnaissables, qui sont des appellations protégées au niveau national.

Le Titre d'Artisan

Est attribué au chef d’entreprise justifiant d’une immatriculation au Répertoire des métiers de Nouvelle-Calédonie pendant au moins deux ans, et de 60 points. Les points sont acquis en fonction de l’expérience professionnelle, de la possession de diplômes dans le métier exercé et/ ou d’efforts de promotion pour le secteur artisanal (maître d’apprentissage, jury d’examen, mandat consulaire etc…)

Le Titre de Maître Artisan

Est attribué au chef d’entreprise justifiant d’une immatriculation au Répertoire des métiers de Nouvelle-Calédonie pendant au moins deux ans, réunissant les conditions pour obtenir le Titre d’Artisan, et qui possède une habileté technique, une qualification supérieure dans son métier et une culture professionnelle attestée par la possession du Brevet de Maîtrise ou d’un titre correspondant, équivalent ou supérieur.

La médaille de la Reconnaissance Artisanale

La médaille de la « Reconnaissance Artisanale » est destinée à marquer la reconnaissance du secteur aux personnes dont les efforts, le dévouement, ou les travaux contribuent au maintien du renom et de la pérennité des métiers ou qui ont rendu d’éminents services à la cause artisanale. Cette médaille comprend 3 degrés : bronze, argent et or.
Ces médailles sont nationales et sont accordées à des personnalités proposées par les élus du Bureau de la CMA-NC, et après acceptation par l'Assemblée Permanente des Chambres de métiers et de l’artisanat, basée à Paris.

La CMA-NC participe également à la mise en place et au suivi de distinctions qui valorisent l’engagement des entreprises dans une démarche d’amélioration et de qualité. En 2014, ces quatre distinctions peuvent être attribuées aux entreprises artisanales de Nouvelle-Calédonie :

L'engagement ENVOL

Les entreprises obtenant cette certification de niveau national, délivrée par l’AFNOR, sont engagées dans une démarche de « management environnemental ». Celle-ci vise à identifier, puis à gérer et réduire les impacts de son activité sur l’environnement. Il s’agit d’une démarche progressive, par laquelle l’entreprise s’engage à s’améliorer continuellement au fil du temps.
La marque ENVOL est délivrée pour 5 ans.

La démarche GARAGE PROPRE

Elle concerne les professionnels de la réparation mécanique : garage, tôlerie, peinture automobile, maintenance des engins de terrassement et de matériels agricoles, mécanique navale, réparation de matériel d’espaces verts, etc….
Ces professionnels s’engagent volontairement dans une démarche active pour la prévention et la gestion des déchets de leur activité : produire moins de déchets, en réduire la dangerosité pour l’homme et l’environnement, les stocker en évitant le risque de pollution, assurer le traitement adéquat de tous les déchets, recourir à un prestataire spécialisé pour le traitement des déchets dangereux.
En confiant leurs véhicules et matériels à réparer à un Garage Propre, les clients participent à l’effort de bonne gestion des déchets à hauteur de quelques centaines de francs seulement par facture.

Cette opération est proposée par la CMA en partenariat avec l’ARA, actuellement sur les communes de Bourail, La Foa, Boulouparis, Nouméa, Dumbéa, Païta et le Mont-Dore.

La démarche CALSOL

CALSOL est une marque de qualité des installateurs de chauffe-eau solaires en Nouvelle-Calédonie, pilotée par la Chambre de métiers et de l’artisanat, en collaboration avec les services du gouvernement et l’ADEME.

    Engagement volontaire du professionnel, elle se décline sous forme de Charte et garantit aux clients :
  • Des professionnels formés et qualifiés à la pose de chauffe-eau solaire, pour une installation dans les règles de l’art et en sécurité,
  • Un service client de qualité : conseils d’achat et d’entretien, garantie minimum de 2 ans sur la pose (et généralement 10 ans sur le matériel, selon garantie du constructeur),

Pour l’année 2014, seuls des installateurs CALSOL peuvent installer les équipements bénéficiant de la prime ECOCASH du gouvernement. Cette prime vise à encourager l’équipement des ménages calédoniens en chauffe-eau solaire individuel de qualité et réduit le coût d’investissement pour les particuliers. La prime va de 70 000 à 100 000 F en fonction de la capacité du chauffe-eau.